Avis

La philosophie des enseignements islamiques (31)

PHOTO/JITEN DADLANI - Islam
photo_camera PHOTO/JITEN DADLANI - Islam

La source de la connaissance parfaite est la révélation divine. 

Gardez à l'esprit, chers auditeurs, que personne ne peut lutter contre les desseins de Dieu. Soyez assurés que la source de la connaissance parfaite est la révélation divine accordée aux saints prophètes de Dieu. Et Dieu, l'océan de Grâce, n'a jamais voulu fermer les portes de la Révélation Divine, détruisant ainsi le monde. Les portes de Sa révélation et de Sa conversation sont toujours ouvertes. Si vous les cherchez par le bon chemin, vous les trouverez sans difficulté. L'eau de vie est descendue du ciel et est tombée au bon endroit. Que dois-tu faire pour boire de cette eau ? Tu dois atteindre la fontaine, par tous les moyens possibles, et en approchant ta bouche, boire à satiété l'eau de la vie. Tout le bonheur humain consiste à aller toujours dans la direction de la lumière perçue et à suivre le chemin où l'on trouve un signe de l'Ami que l'on cherche. Vous avez observé que la lumière descend toujours du ciel sur la terre.  

De même, la vraie lumière qui nous guide descend aussi du ciel. Pouvez-vous voir Dieu sans sa manifestation, pouvez-vous voir dans les ténèbres sans l'aide de la lumière céleste ? Si c'est le cas, peut-être verrez-vous dans ce cas aussi. Mais nos yeux, même s'ils sont en parfait état, dépendent de la lumière céleste ; et nos oreilles, même si elles entendent parfaitement, dépendent de l'air qui circule sous la direction divine. Le Dieu qui se tait et nous laisse à nos propres conjectures n'est pas vrai. Le Dieu vivant et parfait est celui qui se manifeste. Le temps est proche qu'il a fixé pour révéler son être ; les fenêtres des cieux s'ouvriront, et l'aube naîtra. Heureux ceux qui se lèvent et cherchent le vrai Dieu, qu'aucune adversité ne peut vaincre, et dont la gloire éclatante ne s'amenuise jamais ! 

Captura de pantalla 2023-11-13 a las 15.28.22

Dans le Saint Coran, il est dit que de Dieu vient toute la lumière des cieux et de la terre, qui éclaire toutes choses. Dieu est le soleil qui donne la lumière au soleil et qui est la vie de tous les êtres animés sur terre. Il est le Dieu vivant et véritable, bienheureux ceux qui l'acceptent (24:36). 

La troisième source de connaissance consiste en la certitude par l'expérience, c'est-à-dire toutes les adversités, les peines et les maux subis par les prophètes ou les justes de la part de leurs ennemis, ou qui leur ont été imposés par décret divin. À travers ces épreuves et adversités, tous les commandements et préceptes de la Loi, déjà intellectuellement acceptés par l'esprit, prennent une forme pratique et deviennent une expérience. Alors, grâce au stimulus fourni par cet exercice pratique, leur développement atteint son apogée, et à ce moment-là, l'homme devient une incarnation parfaite de la guidance divine. Toutes les qualités morales - tolérance, rétribution, persévérance, clémence, etc. - qui existaient jusqu'à présent en tant que concepts théoriques dans l'esprit et le cœur, deviennent maintenant partie intégrante de la personnalité grâce à l'expérience pratique, et laissent leur empreinte sur le caractère entier de la personne qui souffre, comme le dit Dieu le Glorieux : 

Captura de pantalla 2023-11-13 a las 15.28.30

"Nous vous éprouverons par la peur, la faim et la perte de vos biens, de vos vies et du fruit de votre travail, c'est-à-dire que vous subirez tout cela de la part de vos ennemis ou par décret divin. Alors, réjouissez les persévérants qui, face à l'adversité, ne perdent pas courage, mais affirment : "C'est à Dieu que nous appartenons et c'est à Lui que nous reviendrons". C'est à ceux-là que vont les bénédictions et la miséricorde de leur Seigneur, et ce sont eux qu'Il guide parfaitement dans le droit chemin". (9:156-158) 

Ces versets nous indiquent qu'il n'y a pas de vertu dans la connaissance qui se limite au cœur et à l'esprit. La véritable connaissance est celle qui émerge de l'esprit et qui contrôle et domine tous les membres, manifestant dans la pratique tout ce qui a été stocké dans la mémoire. C'est ainsi que le savoir est renforcé et consolidé, laissant sa marque sur tous les membres par l'expérience pratique. Aucune connaissance, aussi élémentaire soit-elle, n'atteint son apogée sans la pratique.  

Par exemple, nous savons depuis longtemps qu'il est facile de faire du pain et que cela ne demande aucun art. Il suffit, après avoir pétri la farine et préparé la pâte, de diviser la pâte en plusieurs parties, de l'aplatir entre les mains, de l'étaler dans une poêle chaude et de la déplacer jusqu'à ce qu'elle devienne du pain. Mais ces connaissances sont purement académiques. Lorsque nous commençons à faire du pain sans aucune expérience, notre première difficulté est de préparer correctement la pâte, afin qu'elle ne soit ni trop dure ni trop molle. Même si, après beaucoup d'efforts et de fatigue, nous parvenons à préparer la pâte, le pain que nous fabriquons sera à moitié brûlé et à moitié non cuit, et très cuit, bien que nous ayons observé ce processus de fabrication du pain pendant un demi-siècle. Ainsi, en nous appuyant uniquement sur des connaissances académiques que nous n'avons jamais mises en pratique, nous perdrions beaucoup de farine. Et s'il en est ainsi pour nos connaissances académiques dans des choses aussi élémentaires, comment pouvons-nous nous fier uniquement à nos connaissances académiques, sans aucune pratique, dans des choses de grande importance ? Dans ces versets, Dieu l'Exalté nous enseigne que les souffrances qu'Il nous impose sont le moyen de parfaire nos connaissances par l'expérience. 

Plus loin, il nous met en garde : 

Captura de pantalla 2023-11-13 a las 15.30.42

" En vérité, vous serez éprouvés quant à vos biens et à vos vies, c'est-à-dire que l'on vous volera vos richesses, que l'on vous tuera, et que vous subirez de nombreux malheurs de la part des juifs, des chrétiens et de ceux qui adorent d'autres dieux qu'Al'lah ; mais votre force et votre patience seront la preuve d'un haut degré de détermination. " (3:187) 

Le sens de ces versets est que seules les connaissances qui ont été mises en pratique nous profitent, alors que les connaissances purement académiques, qui n'ont jamais été testées dans la pratique, ne nous profitent pas du tout. 

Tout comme la richesse est multipliée par le commerce, la connaissance atteint son apogée spirituelle par l'expérience pratique. L'expérience pratique est donc le premier moyen de perfectionner et d'éclairer la connaissance. La certitude ultime de la connaissance s'acquiert avec l'expérience de chacune de ses parties. C'est ce qui s'est passé dans l'Islam. Dieu Exalté a donné aux musulmans l'occasion d'illustrer en pratique tout ce que le Saint Coran leur a enseigné, afin d'être remplis de sa lumière. 

(lpbD) - que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui. 

(Suite dans la 32e partie, où nous exposerons les deux phases de la vie du saint prophète Muhammad (lpbd), qui illustrent ce que nous venons d'exposer).