L'entreprise démarre son activité avec plus de 300 points de charge publics en service et prévoit d'en avoir près de 5 000 en Espagne et au Portugal d'ici à 2025

Iberdrola et BP Pulse lancent leur coentreprise de recharge rapide et ultra-rapide en Espagne et au Portugal

Pablo Pirles, procedente de Iberdrola y Elena Melia, de BP
photo_camera Pablo Pirles d'Iberdrola et Elena Melia de BP

La nouvelle société prévoit d'investir 1 milliard d'euros pour créer le réseau de recharge publique rapide et ultra-rapide le plus étendu de la péninsule ibérique, avec pour objectif d'atteindre 11 700 points de recharge d'ici 2030. 

Iberdrola et BP Pulse annoncent le lancement officiel de leur coentreprise, qui a récemment reçu les autorisations réglementaires nécessaires. La nouvelle société prévoit de créer le réseau public de recharge à grande vitesse le plus étendu de la péninsule ibérique. Ce faisant, elle vise à promouvoir l'accès des citoyens à une infrastructure fiable de recharge à haut débit et à contribuer à lever l'un des principaux obstacles à l'essor des véhicules électriques. 

La nouvelle société, formée par Iberdrola et BP pulse, prévoit d'investir 1 milliard d'euros pour déployer 5 000 points de charge d'ici à 2025 et 11 700 d'ici à 2030, tous alimentés par de l'énergie 100 % renouvelable (grâce à des certificats de garantie d'origine). La coentreprise démarre avec plus de 300 points de charge rapides (>50kW) et ultra-rapides (>150kW) opérationnels pour les véhicules électriques. 

Avec des sièges distincts à Madrid et à Porto, la nouvelle société sera dirigée par Pablo Pirles d'Iberdrola, qui a été nommé PDG, et Elena Melia, de BP, en tant que future directrice financière.  

Iberdrola propose des services de mobilité complets pour répondre à tous les besoins des utilisateurs de véhicules électriques grâce à une vaste infrastructure de recharge : recharge résidentielle, professionnelle et publique, y compris des solutions pour le transport urbain et lourd. 

BP dispose d'un réseau de 1 300 stations-service, dont une grande partie peut être utilisée comme centres de recharge pour la nouvelle société en Espagne et au Portugal. Les conducteurs de véhicules électriques pourront ainsi se recharger dans des stations sécurisées et bénéficier de services supplémentaires. 

La coentreprise représente une collaboration étroite entre Iberdrola et BP pulse, qui tirent parti de leurs forces et de leurs ressources pour offrir aux conducteurs de véhicules électriques en Espagne et au Portugal des expériences de recharge publique de classe mondiale, afin d'accélérer la transition vers des transports plus durables. 

À cet égard, le PDG de la nouvelle société, Pablo Pirles, a déclaré que "grâce à cette alliance, nous cherchons à rendre la recharge publique ultra-rapide accessible à tous les citoyens, car la vitesse élevée de notre réseau nous permet d'obtenir une autonomie allant jusqu'à 200 kilomètres en seulement quelques minutes de charge. Notre objectif est de favoriser le décollage définitif de l'utilisation des véhicules électriques, qui plus est avec de l'énergie 100 % renouvelable (grâce aux certificats de garantie d'origine), contribuant ainsi à accélérer la transition énergétique". 

Cette opération s'ajoute à d'autres récemment menées par Iberdrola, comme les accords signés avec Mapfre, Norges Bank Investment Management, Masdar, GIC et Energy Infrastructure Partners.  

La recharge des véhicules électriques est l'un des principaux moteurs de croissance de la transformation de BP en une entreprise énergétique intégrée. Outre cette alliance, BP travaille avec des partenaires tels que Uber, Hertz, Marks & Spencer, REWE, DiDi et Tesla. 

À PROPOS DE LA COENTREPRISE ENTRE IBERDROLA ET BP PULSE 

La nouvelle société entre Iberdrola et BP Pulse sera créée en 2023 à la suite de l'alliance stratégique entre les deux entreprises énergétiques pour diriger le déploiement d'une infrastructure de recharge publique à haut débit pour les véhicules électriques en Espagne et au Portugal. Avec un investissement de 1 000 millions d'euros, la nouvelle société s'est fixé pour objectif d'atteindre 11 700 points de charge rapides et ultra-rapides en service d'ici 2030, avec lesquels elle prévoit de fournir un service à tous les conducteurs de véhicules électriques. L'entreprise cherche ainsi à démocratiser l'accès aux véhicules électriques et à encourager la transition vers un modèle de mobilité plus durable grâce à la mise en œuvre et à la mise en service d'un vaste réseau de recharge. 

Plus dans Économie et Entreprises