Les représentants des deux administrations se sont rencontrés dans le cadre de la deuxième réunion du Groupe Mixte Permanent sur la Migration

Le Maroc et la Suisse cherchent à améliorer leur coopération en matière de migration et de sécurité

Khalid Zerouali, director de Migración y Vigilancia de Fronteras del Ministerio del Interior de Marruecos - AP/NADINE ACHOUI-LESAGE
Khalid Zerouali, director de Migración y Vigilancia de Fronteras del Ministerio del Interior de Marruecos - AP/NADINE ACHOUI-LESAGE

Le Maroc et la Suisse ont tenu une réunion à Berne au cours de laquelle les représentants des deux pays ont exprimé leur volonté d'accroître la coopération en matière de migration. Cette rencontre s'est déroulée dans le cadre de la deuxième réunion du Groupe Permanent Mixte sur les Migrations (GPMM).

L'événement, présidé par le directeur de la migration et de la surveillance des frontières du ministère de l'Intérieur, Khalid Zerouali, et la secrétaire d'État suisse à la migration, Christine Schraner Burgener, a permis de rapprocher les positions sur cette question, qu'ils espèrent approfondir dans un avenir proche. L'ambassadeur du Maroc en Suisse, Lahcen Azoulay, était également présent.

migracion-marruecos-fronteras

Les résultats positifs obtenus par la Stratégie nationale d'immigration et d'asile, grâce à laquelle il a été possible de régulariser la situation des migrants et de les intégrer dans la société marocaine, ont également été soulignés. La délégation du royaume alaouite, composée de fonctionnaires et de responsables de différents secteurs, a également tenu à rappeler la nécessité d'accorder de l'attention à la sécurité et au développement.

L'impact de l'inclusion des migrants à travers le projet a été très positif. Ils sont devenus un facteur d'enrichissement et de diversité, ainsi qu'une grande solution aux problèmes des flux migratoires dans la région. Les efforts croissants de Rabat pour réprimer l'immigration clandestine et le démantèlement des organisations de traite des êtres humains ont également été soulignés.

Tout cela a été largement salué par une délégation suisse qui souhaitait mettre en évidence le rôle important que joue le Maroc en tant que leader régional. L'évolution du pays présidé par Aziz Akhannouch est très positive et la Suisse estime qu'il s'agit d'un des pays clés, non seulement en raison de sa situation géographique privilégiée, mais aussi en raison des actions menées par le gouvernement marocain, que Berne considère comme "très efficace" en matière de gestion des ressources humaines et des flux migratoires.

Migrantes llegan al cruce fronterizo internacional en Salla, norte de Finlandia, 23 de noviembre de 2023 - PHOTO/LEHTIKUVA NUKARI via REUTERS
Des migrants arrivent au poste frontière international de Salla, dans le nord de la Finlande, le 23 novembre 2023 - PHOTO/LEHTIKUVA NUKARI via REUTERS

Un autre aspect souligné par la délégation suisse est le rôle joué par la communauté marocaine en Suisse. Elle lui attribue en grande partie le bon fonctionnement de la question migratoire et de sa gestion.

Cette réunion laisse de bons sentiments de part et d'autre, car la première réunion du GPMM qui s'est tenue le 5 septembre dans la capitale marocaine a été couronnée par le développement d'initiatives concrètes qui ont abordé "les différents domaines de la migration selon une approche globale". Il s'agit maintenant d'aller plus loin et de poursuivre l'amélioration des relations qui continuent à consolider la position du Maroc comme l'un des pays les plus fiables du continent européen.

Envíanos tus noticias
Si conoces o tienes alguna pista en relación con una noticia, no dudes en hacérnosla llegar a través de cualquiera de las siguientes vías. Si así lo desea, tu identidad permanecerá en el anonimato