Les relations entre Pékin et Moscou continuent de croître alors que le ministre de la Défense chinois se rend en Russie dans le cadre d’un forum sur la sécurité internationale

Le ministre de la Défense chinois se rend en Russie et en Biélorussie à l’occasion de la onzième conférence de Moscou sur la sécurité internationale

KREMLIN/MIKHAIL TERESHCHENKO via REUTERS - El presidente ruso, Vladimir Putin, y el presidente chino, Xi Jinping, asisten a una ceremonia de firma despues de sus conversaciones en el Kremlin en Moscú, Rusia, el 21 de marzo de 2023
KREMLIN/MIKHAIL TERESHCHCHENKO via REUTERS - Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping

Lundi, le ministère de la Défense chinoise a annoncé que son ministre Li Shangfu se rendra en Russie et en Biélorussie du 14 au 19 août. Le chef de la Défense assistera à une réunion internationale sur la sécurité, la XI Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, où il prononcera un discours et s’entretiendra avec ses homologues de la Défense russe et d’autres pays.

« Li Shangfu se rendra en Russie du 14 au 19 août pour assister à la 11e conférence de Moscou sur la sécurité internationale et effectuera une visite en Biélorussie », a indiqué dans un communiqué Wu Qian, un porte-parole du ministère chinois de la Défense. 

PHOTO/FILE - Xi Jinping, presidente de la República Popular China
PHOTO/FILE - Le président chinois Xi Jinping

Le représentant de la Défense chinoise se rendra également en Biélorussie, proche allié de la Russie et territoire d’asile pour le groupe paramilitaire russe Wagner, afin d’y rencontrer son chef d’État, Alexandre Loukachenko, ses forces armées et visiter des installations militaires.

Selon le média RTE, la semaine dernière, le plus haut diplomate chinois, Wang Yi, s’est entretenu par téléphone avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et a salué la « coopération pratique » entre les deux pays. Le diplomate chinois aurait déclaré au ministre russe que Pékin et Moscou « devraient continuer à maintenir une coordination stratégique étroite, à promouvoir la multipolarisation du monde et la démocratisation des relations internationales »

La XI Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, un forum pour la promotion d’un monde multipolaire 

Créée en 2012, cette conférence est perçue par le ministère de la Défense russe comme « une plateforme essentielle pour une discussion ouverte sur les questions de sécurité mondiale et régionale les plus urgentes ». Il affirme que, pour son édition 2023, « la conférence se tiendra dans un contexte de changements fondamentaux de la situation militaire et politique dans le monde, d'établissement et de consolidation d'un véritable ordre mondial multipolaire » ; en référence à la guerre en Ukraine sévissant depuis le 24 février 2022.

La conférence réunira des chefs et représentants de plusieurs agences de défense, des organisations internationales ainsi que des communautés d’experts et de sciences politiques afin qu’ils puissent « échanger leurs points de vue sur le renforcement d’une coopération constructive dans les nouvelles réalités ».  

SPUPTNIK/ALEXANDER KAZAKOV - El presidente ruso Vladimir Putin asiste a una cumbre de líderes de la Organización de Cooperación de Shanghái (OCS) a través de una videoconferencia en el Kremlin en Moscú, Rusia, el 4 de julio de 2023
SPUPTNIK/ALEXANDER KAZAKOV - Le président russe Vladimir Poutine

La conférence abordera les problèmes de stabilité mondiale et régionale, ainsi que divers aspects de la sécurité en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Europe. Elle ouvrira notamment avec un séminaire portant sur « Les réalités de la sécurité globale dans un monde multipolaire », une tendance géopolitique importante aussi bien pour les autorités russes que chinoises.

La Chine et la Russie sont toutes deux animées par un objectif commun de faire contrepoids à l’Occident. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, devrait s'exprimer lors de la conférence sur le thème de la « recherche par les pays du monde majoritaire de moyens de développement en dehors des mécanismes occidentaux, y compris le renforcement des associations multilatérales d'un nouveau type », selon l'agence de presse officielle russe TASS

AFP/MAXIM SHEMETOV - El ministro de Asuntos Exteriores ruso, Serguéi Lavrov
AFP/MAXIM SHEMETOV - Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov

La participation de Li Shangfu souligne la volonté de la Chine et de la Russie d'aligner leurs politiques étrangères pour tenter de saper l'ordre mondial libéral-démocratique dirigé par l'Occident, en dépit des coûts économiques et de réputation que cela implique, affirme Yahoo news. En effet, il convient de rappeler que, bien que la Chine ait appelé au respect de l’intégrité territoriale de tous les pays, elle n’a jamais explicitement condamné l’invasion russe et envisage de jouer un rôle de médiateur dans le conflit.

La Chine accuse régulièrement les États-Unis et leurs alliés de provoquer la Russie. Pékin a ainsi soutenu la Russie à plusieurs reprises en maintenant des liens économiques, diplomatiques et commerciaux solides avec Moscou. Elle affirme toutefois qu’elle ne fournira aucune arme à l’une ou l’autre des parties en guerre. 

Pourtant, le ministre de la Défense chinoise s’était déjà rendu en Russie en avril dernier pour réaffirmer les relations militaires entre les deux pays dans le cadre de premières discussions militaires officielles. Pékin et Moscou avaient également organisé une série d’exercices conjoints, tandis que deux navires de la Marine russe ont visité la Chine le mois dernier.

Concernant les relations sino-américaines, le ministre chinois de la Défense a refusé de rencontrer ses homologues américains tant que Washington n'aura pas levé les sanctions qui lui ont été imposées en raison de l'acquisition de technologies militaires russes. Il a ainsi évité tout contact avec Lloyd Austin, secrétaire à la Défense des États-Unis, notamment lors d’un récent forum sur la sécurité à Singapour et en refusant de répondre à son appel téléphonique suite à l’abattage d’un présumé ballon espion chinois. 

Envíanos tus noticias
Si conoces o tienes alguna pista en relación con una noticia, no dudes en hacérnosla llegar a través de cualquiera de las siguientes vías. Si así lo desea, tu identidad permanecerá en el anonimato