Le président chinois Xi Jinping a signé une série de documents de partenariat bilatéral avec son homologue colombien, Gustavo Petro, sur l'investissement industriel, le commerce, l'économie numérique et d'autres domaines

La Chine et la Colombie signent des accords de coopération et conviennent d'améliorer leurs relations

Ken Ishii / POOL / AFP - El presidente de China, Xi Jinping, le da la mano al presidente de Colombia, Gustavo Petro
photo_camera Ken Ishii / POOL / AFP - Le président chinois Xi Jinping serre la main du président colombien Gustavo Petro.

Le président chinois Xi Jinping a déclaré aujourd'hui à son homologue colombien, Gustavo Petro, que le fait d'avoir élevé les relations bilatérales au rang de partenariat stratégique était "le résultat d'efforts à long terme", ainsi que "le reflet de la confiance mutuelle entre les deux".

À l'issue des entretiens menés aujourd'hui à Pékin, les deux dirigeants ont signé une série de documents de coopération bilatérale sur l'investissement industriel, le commerce, l'économie numérique, le développement vert, l'agriculture, la science et la technologie, l'éducation, la culture et d'autres domaines, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué, sans fournir d'autres détails.

"Nos relations ont toujours maintenu une bonne dynamique de développement. Les deux parties se comprennent et se soutiennent mutuellement sur les questions impliquant les intérêts fondamentaux et les préoccupations principales de chacun. La coopération dans divers domaines a fait de solides progrès", a déclaré Xi au cours de la réunion. 

Il a ajouté que l'établissement d'un partenariat stratégique entre la Chine et la Colombie était "le résultat d'efforts de longue date et le reflet de la confiance mutuelle et de la coopération entre les deux parties".

"Il est nécessaire que les deux parties le chérissent, l'enrichissent et le développent en permanence", a-t-il déclaré.

Le dirigeant chinois a également souligné que Pékin soutenait Bogota dans la recherche d'une "voie de développement indépendante qui corresponde à ses conditions nationales".

"La Chine soutient le processus de paix colombien et espère que la Colombie parviendra bientôt à une paix globale, durable et viable". 

"Les deux parties devraient optimiser la structure de leur commerce bilatéral et renforcer la coopération dans les communications d'information, l'économie numérique et d'autres domaines", a ajouté Xi, qui a promis "l'entrée d'un plus grand nombre de produits colombiens sur le marché chinois".

"Nous pouvons également partager les opportunités de développement 'vert' et renforcer les échanges culturels, renforcer la coopération bilatérale en matière d'application de la loi ou dans des domaines tels que le contrôle des drogues et la lutte contre les crimes transnationaux."

Xi a également félicité la Colombie pour son accession à la présidence tournante de la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes en 2025.

"La Chine attache une grande importance au développement des relations Chine-Amérique latine et nous travaillerons pour faire du 10e anniversaire de l'établissement du Forum Chine-CELAC, l'année prochaine, une grande opportunité et promouvoir la stabilité et le développement à long terme des relations Chine-Amérique latine", a-t-il ajouté. 

Pour sa part, Petro a déclaré, selon la déclaration diffusée par les autorités chinoises, que la Colombie est disposée à "aligner ses avantages régionaux et ses stratégies de développement sur l'initiative des Nouvelles Routes de la Soie et à renforcer la coopération en matière d'infrastructures, d'énergie propre et d'autres domaines".

"Nous souhaitons que les entreprises chinoises investissent en Colombie, mais nous recherchons un développement plus équilibré des relations commerciales bilatérales", a-t-il déclaré.

Petro a déclaré que la Colombie était disposée à maintenir la communication avec la Chine "sur la situation entre la Palestine et Israël" et sur d'autres questions d'intérêt international, et à "s'efforcer de trouver une solution pour mettre fin à la guerre le plus rapidement possible". 

Le président colombien, en visite officielle en Chine depuis mardi, a également rencontré aujourd'hui des responsables de la China Harbour Engineering Company, chargée de la construction de la première ligne du métro de Bogota.

La construction du métro de Bogota fait l'objet d'une controverse entre le président et la maire de la capitale, Claudia López, et a été l'objet d'une controverse pendant des années en raison des différentes positions des maires en fonction concernant sa construction.

Après le contact avec les entreprises, Petro a déposé une gerbe au Mausolée de Mao Zedong, situé sur la place Tiananmen. 

Plus dans Politique