Des sources diplomatiques marocaines assurent au média Jeune Afrique

El rey Mohamed VI podría viajar a Argelia

photo_camera PHOTO/MAP - SM le Roi s'adresse à la Nation à l'occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple

Le média francophone spécialisé dans l'Afrique, Jeune Afrique, a publié lundi soir que le roi du Maroc, Mohamed VI, se rendra en Algérie en novembre prochain pour assister personnellement au sommet de la Ligue arabe. 

Le journal basé à Paris cite des sources diplomatiques marocaines bien informées et fiables. Cependant, il n'y a eu aucune communication officielle de la part de la maison royale ou du gouvernement marocain. Jusqu'à présent, le ministre marocain de la justice, Abdellatif Ouahbi, devait représenter le Maroc au sommet. 

Le sommet avait fait l'objet de diverses controverses et rumeurs au cours des semaines précédentes, qui avaient même jeté le doute sur la présence du Maroc à la réunion de la Ligue arabe. Toutefois, cette nouvelle pourrait s'inscrire dans le cadre des tentatives du roi du Maroc de désamorcer les tensions avec l'Algérie voisine. 

Le sommet de la Ligue arabe serait un contexte propice à une telle démarche. De nombreux pays du monde arabe, comme l'Arabie saoudite, ont exprimé leur souhait de voir les relations entre les rivaux nord-africains s'améliorer. 

Ce ne serait pas la première fois que Mohammed VI assisterait à un sommet de la Ligue arabe ; lui-même et son parent, le roi de Jordanie, ont déjà participé à de tels événements. Néanmoins, le fait que l'événement se tienne dans la capitale algérienne change la donne et pourrait certainement être une main sincère et honnête que le roi du Maroc tendrait au gouvernement Tebboune. 

Plus dans Politique
Josua Harris usa argelia
A l’approche des élections présidentielles qui se dérouleront au mois de novembre prochain, le président Joe Biden ne compte pas quitter la Maison Blanche sans avoir marqué de son empreinte le rôle des Etats Unis d’Amérique dans le règlement du conflit algéro-marocain qui n’a que trop duré

Joe Biden choisit « Monsieur Sahara » ambassadeur à Alger