Le MSP met en garde contre "l'issue chaotique" du projet du Polisario

Le premier secrétaire du Mouvement Sahraoui pour la Paix (MSP), Hach Ahmed Bericalla, parle de la situation actuelle du projet du Polisario
Hach Ahmed Bericalla
Hach Ahmed Bericalla

Dans une interview exclusive au quotidien Essabah, le premier secrétaire du MSP, Hach Ahmed Bericalla, a appelé à la prudence et à la recherche d'une solution pacifique au conflit du Sahara occidental.  

Selon M. Bericalla, le Projet Polisario, bras armé du Front Polisario, se trouve dans une situation critique après la crise d'El Gargarat en novembre 2020. Le déploiement par le Maroc de drones sur le terrain a accéléré la fin de la guerre, selon Bericalla, qui a souligné que la nouvelle force politique sahraouie refuse de laisser les jeunes continuer à se sacrifier dans une guerre asymétrique, impossible et inutile.  

Au lieu de cela, ils espèrent une solution pacifique et un dialogue avec le Royaume du Maroc sous des garanties internationales. M. Bericalla a rappelé les propos de l'ancien président mauritanien, M. Ould Abdelaziz, qui a déclaré que l'Occident s'opposait à l'existence d'un État entre le Maroc et la Mauritanie.  

Le premier secrétaire du Mouvement Sahraoui pour la Paix a rejeté cette déclaration et a affirmé que les nouvelles forces politiques au Sahara sont prêtes à coopérer avec le Maroc pour trouver une solution pacifique et juste. 

"Après les événements d'El Gargarat, le projet du Polisario se trouvait dans une situation difficile", a déclaré M. Bericalla. "Nous devons éviter une issue chaotique et trouver une voie vers la paix et la coexistence avec le Maroc. C'est pourquoi nous soutenons fermement une solution pacifique et le dialogue".

M. Bericalla a également souligné l'importance de signer un traité avec le Maroc "sans perdants ni gagnants" qui aiderait les Sahraouis à trouver une solution juste et durable. Le premier secrétaire a conclu : "Il est temps pour nous de mettre de côté les combats et de trouver un moyen d'aller de l'avant".  

Cette interview de Hach Ahmed Bericalla appelle à la réflexion et à l'action pour trouver une solution pacifique au conflit du Sahara occidental. Le MSP est prêt à coopérer avec le Maroc et la communauté internationale pour trouver une solution juste et durable. La paix et le dialogue sont la nouvelle stratégie du MSP et il est temps que les leaders mondiaux et les personnalités politiques s'unissent pour soutenir cette initiative.