L'incertitude fera grimper les prix de l'énergie et alimentera l'inflation, selon le rapport

Le Club des exportateurs prévoit des coûts élevés pour l'Europe et l'Espagne à la suite des sanctions contre la Russie

club de exportadores

Le Club des exportateurs et investisseurs espagnols estime que face à l'agression russe contre un pays démocratique et européen, la communauté internationale doit agir.

D'un point de vue économique, l'invasion de l'Ukraine par la Russie est une mauvaise nouvelle. L'agression générera une incertitude mondiale et imposera des coûts élevés à l'Europe et à l'Espagne.

L'incertitude fera grimper les prix de l'énergie et d'autres produits de base dont la Russie et l'Ukraine sont d'importants producteurs, comme les céréales, par exemple. Cela alimentera également l'inflation. "L'Espagne est un importateur net d'énergie, ce qui signifie que cette crise de la guerre aura un impact plus important pour nous et nos entreprises", explique Antonio Bonet, président du Club des exportateurs.

Parmi les coûts découlant de l'agression russe, il convient de noter qu'il y aura une baisse significative des exportations espagnoles vers la Russie (qui ont atteint 2,2 milliards d'euros l'année dernière) et vers l'Ukraine (680 millions d'euros). Les entreprises espagnoles ont des investissements importants dans les deux pays.

Pour leur part, les sanctions que l'Union européenne et les États-Unis vont imposer à la Russie auront un coût pour tous les pays, y compris l'Espagne. Nous ne connaissons pas encore les détails des sanctions qui seront imposées, nous ne pouvons donc pas les quantifier.

Le Club des Exportateurs et Investisseurs exprime son espoir que le conflit sera résolu le plus rapidement possible et par la voie diplomatique.
 

Envíanos tus noticias
Si conoces o tienes alguna pista en relación con una noticia, no dudes en hacérnosla llegar a través de cualquiera de las siguientes vías. Si así lo desea, tu identidad permanecerá en el anonimato