Dotés d'un montant total de 300 000 euros, ces prix récompensent des initiatives en faveur de l'égalité par le biais du sport. L'Andalousie, les Asturies (deux), les Canaries, la Galice et le Pays basque, les projets gagnants

Ignacio Galán participe à la cérémonie de remise des prix Iberdrola Supera

Ignacio Galán junto a los premiados de los Premios Supera
photo_camera Ignacio Galán avec les lauréats des prix Supera

Les six lauréats de la quatrième édition des prix Iberdrola Supera ont été annoncés parmi plus de 900 candidatures. Cela s'est passé lors d'un gala très émouvant, avec plus de 200 invités, au cours duquel ont été distingués six projets de grande importance sociale ayant pour dénominateur commun la promotion de l'égalité des sexes à travers différentes pratiques sportives.

Ignacio Galán, président d'Iberdrola, a participé à la cérémonie de remise des prix, qui apportera un réel soutien aux lauréats. Il s'agit d'un concours doté de 300 000 euros, 50 000 pour chacune des catégories : Supera Base, Supera Compétition, Supera Innovation, Supera Inclusion, Supera Social et Supera Diffusion.

Lors de la cérémonie de remise des prix, animée par les journalistes Nico Abad et Margarita Álvarez, Galán a remercié les lauréats d'avoir "contribué, par leurs initiatives, à la construction d'une société plus juste et plus solidaire, fondée sur les valeurs que partage Iberdrola : celles de l'effort, du dépassement de soi et de l'engagement qui, en somme, sont aussi celles de la bonne pratique du sport depuis sa base. Il s'agit de prix profondément sociaux qui récompensent des femmes et des jeunes filles anonymes qui réaliseront des projets admirables. Nous avons vraiment de la chance de pouvoir les accompagner". Deux des grands attributs qui identifient Iberdrola sont le sport féminin et son anticipation de la transition verte.

Les prix seront utilisés pour concrétiser les projets dans les six catégories du concours :

Supera Base, pour la promotion du sport de masse chez les jeunes filles jusqu'à 16 ans, qui a été attribué au Club C.D Guretxoko du Pays basque, pour promouvoir la présence et l'importance des femmes dans un sport a priori dominé par les hommes.

Supera Competición, pour aider à l'incorporation des femmes dans la compétition, qui va promouvoir le Club Balonmán Cañiza de Galice afin qu'il puisse améliorer les infrastructures d'entraînement de la première équipe qui concourt dans la Division d'honneur d'argent féminine en handball.

Supera Inclusión, pour l'insertion des femmes ayant des capacités particulières dans le sport, qui permettra à des personnes à mobilité réduite et/ou souffrant de troubles sensoriels de vivre l'expérience de la plongée avec Marina Muñoz, aux îles Canaries.

Supera Social, qui récompense l'intégration des femmes dans la société par le sport et qui a été attribué à la Fondation EMET en Andalousie pour des ateliers sportifs en tant que thérapie pour les femmes vulnérables dans ses centres.

Supera Difusión, pour la promotion de la visibilité du sport féminin, qui a été attribué au Patronato deportivo municipal de Siero pour faire connaître l'exploit de 78 femmes asturiennes qui escaladeront 78 sommets simultanément et qui diffuseront leur action sur vidéo pour promouvoir la pratique du sport amateur.

Et enfin, Supera Innovación, destiné à améliorer la pratique sportive par le biais de la science et/ou de la technologie, pour le Club Patín Gijón Solimar (Asturies) afin qu'il puisse appliquer l'Intelligence Artificielle et la Réalité Virtuelle dans ses séances d'entraînement pour éviter les blessures.

La décision du jury d'honneur, composé de Susanna Griso, Sonsoles Ónega, Eli Pinedo, Ona Carbonell, Carolina Marín, Jesús Carballo, Manu Carreño, Marta Arce, Paloma del Río, Sandra Sánchez, Teresa Perales, Alexia Putellas, Lydia Valentín, Susana Rodríguez et Vicente del Bosque - s'est déroulée lors d'un gala très émouvant, clôturé par une prestation de la chanteuse Sole Giménez, en présence de plusieurs des 32 ambassadeurs d'Iberdrola, comme Teresa Portela (canoë-kayak), l'athlète Desirée Vila et Loida Zabala (para-athlétisme).

Le président du Conseil supérieur des sports, Víctor Francos, la secrétaire générale du Comité olympique espagnol, María Victoria Cabezas, et le président du Comité paralympique espagnol, Miguel Carballeda, entre autres, ne voulaient pas non plus manquer l'événement.

Depuis 2016, Iberdrola est le principal promoteur du sport féminin en Espagne. Elle soutient 32 fédérations nationales, touchant plus de 600 000 femmes, soit deux femmes fédérées sur trois, et compte plus d'une centaine de compétitions au nom d'Iberdrola, dont 32 ligues. 

Plus dans Économie et Entreprises