Le soutien et l'attention du Roi au sport réalisent une amélioration spectaculaire et la promotion des femmes dans la sphère publique.

L'équipe nationale féminine du Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde

PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Las jugadoras de Marruecos celebran la victoria tras el final del partido de fútbol del Grupo H de la Copa Mundial Femenina de Australia y Nueva Zelanda 2023 entre Marruecos y Colombia en el Perth Rectangular Stadium de Perth el 3 de agosto de 2023
PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Les joueuses marocaines célèbrent leur victoire après la fin du match de football du groupe H de la Coupe du monde féminine de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande 2023 entre le Maroc et la Colombie au Perth Rectangular Stadium à Perth, le 3 août 2023

Le Maroc continue de faire parler de lui dans le monde du sport, et plus particulièrement dans celui du football. Après le succès retentissant de l'équipe nationale masculine de football lors de la dernière Coupe du monde au Qatar, où elle s'est qualifiée pour les demi-finales (une première pour une équipe arabe et africaine), c'est cette fois au tour de l'équipe féminine de réaliser l'exploit. 

Le soutien et l'attention du Roi au sport réalisent une amélioration spectaculaire et la promotion des femmes dans la sphère publique.

Le Maroc s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en Australie et en Nouvelle-Zélande grâce à sa victoire 1-0 sur la Colombie, jeudi, lors du dernier match du groupe H. Cette étape est d'autant plus importante qu'il s'agit de la première participation à la Coupe du monde de l'équipe nationale féminine du pays nord-africain. L'exploit du Maroc est d'autant plus remarquable qu'il s'agit de la première équipe de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) à se qualifier pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

Les Lionnes de l'Atlas ont réussi l'exploit de se qualifier pour les huitièmes de finale en battant la Colombie (1-0) dans le groupe H de la Coupe du monde. Elles ont profité du fait que l'Allemagne (championne en 2003 et 2007) n'a pas pu se défaire de la Corée du Sud (1-1). C'est la première fois que les Allemands ne passent pas la première phase de groupe, ce dont le Maroc a profité pour se qualifier. 

Le match contre les Colombiennes était difficile car les Sud-Américaines ont eu le contrôle du ballon à plusieurs moments de la partie, avec jusqu'à 60 % de possession de balle pendant le match pour les Cafeteros, et elles avaient aussi leur joueuse vedette Linda Caicedo, qui avait marqué deux buts lors des deux premiers matchs de la compétition. Heureusement pour les Marocaines, c'est dans le temps additionnel de la première mi-temps qu'un penalty a été accordé à l'attaquante Ibtissam Jraidi, ce qui a conduit au but. La capitaine Ghizlane Chebbak, fille de l'ancien joueur légendaire Larbi Chebbak et nommée meilleure joueuse de la Coupe d'Afrique des Nations féminine 2022 entre Rabat et Casablanca, a tiré le penalty qui a été repoussé par Catalina Perez, mais Anissa Lahmari a tapé le rebond pour ouvrir le score. 

PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Las jugadoras de Marruecos celebran su primer gol durante el partido de fútbol del Grupo H de la Copa Mundial Femenina de Australia y Nueva Zelanda 2023 entre Marruecos y Colombia en el Perth Rectangular Stadium de Perth el 3 de agosto de 2023
PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Les joueuses marocaines célèbrent leur premier but lors du match de football du groupe H de la Coupe du monde féminine australienne et néo-zélandaise 2023 entre le Maroc et la Colombie au Perth Rectangular Stadium à Perth, le 3 août 2023

La solide défense marocaine a neutralisé la Colombie, qui n'a pas réussi à pénétrer les lignes défensives marocaines en première mi-temps. 

En seconde période, les Colombiennes se sont créées des occasions par Linda Caicedo, Montoya et Durango, mais la gardienne Er-Rmichi a fait de son mieux pour repousser les attaques colombiennes. Même l'attaquante Ramirez a envoyé un tir sur le poteau en fin de match. 

Le Maroc avait déjà battu les Coréens lors de la deuxième journée du groupe et, après avoir battu la Colombie, l'équipe entraînée par Reynald Pedros, un ancien footballeur français qui a connu une grande carrière dans les années 1980 et 1990, est maintenant en huitième de finale, où elle tentera de vaincre une solide équipe française en huitième de finale. 

Malgré cette défaite, la Colombie s'est également qualifiée après le match nul de l'Allemagne contre la Corée du Sud. Ce sont les Colombiens et les Marocains qui ont pris les deux premières places du groupe pour une place en huitième de finale après que les deux équipes aient obtenu six points. Le Maroc a réussi à battre la Corée du Sud et la Colombie a surmonté sa défaite initiale contre l'Allemagne pour obtenir les six points qui leur ont permis de se qualifier pour les huitièmes de finale. 

Mardi prochain, le 8 août, la France les attend en huitième de finale. Lors de la Coupe du monde masculine, le Maroc ne s'est incliné qu'en demi-finale face à la France de Kylian Mbappé, qui s'est ensuite inclinée en finale face à l'Argentine de Lionel Messi. Voyons comment les Lionnes de l'Atlas se débrouillent dans cette Coupe du monde féminine.