Le projet sportif "Vision 2030" vise à faire de sa compétition la plus importante avec la privatisation des clubs

Mahrez, Mané, Cristiano ou Benzema, l'Arabie conquiert le football mondial avec les meilleurs joueurs

AFP/FAYEZ NURELDINE - Valla publicitaria que da la bienvenida al nuevo delantero portugués del club de fútbol saudí al-Nassr, Cristiano Ronaldo, se muestra a lo largo de una carretera en la capital de Arabia Saudita, Riyadh, el 3 de enero de 2023
photo_camera AFP/FAYEZ NURELDINE - Le 3 janvier 2023, à Riyad, capitale de l'Arabie saoudite, un panneau d'affichage accueille le nouvel attaquant portugais du club de football saoudien al-Nassr, Cristiano Ronaldo, le long d'une route

Le championnat d'Arabie Saoudite n'a eu de répercussion mondiale que lorsque Cristiano Ronaldo a accepté l'offre d'Al-Nassr Riyadh pour y poursuivre sa carrière après son passage à Manchester United.

Puis ce fut le tour de Benzema, qui a renoncé à une année de contrat au Real Madrid pour rejoindre le Al-Ittihad FC. Ces deux noms et les contrats de plusieurs millions de dollars exonérés d'impôts qui en ont découlé n'étaient que la partie émergée de l'iceberg de ce que ce pays avait en réserve pour conquérir le football mondial.

Le prince Abdulaziz bin Turki al-Faisal, ministre saoudien des sports, et le prince héritier Mohammed Bin Salman Bin Abdulaziz al-Saud cherchent à mettre en œuvre un plan cupide appelé "Vision 2030", qui est entré dans sa deuxième phase. Ce plan prévoit que le Fonds d'investissement public (PIF) rachète les meilleurs clubs et dépense jusqu'à 450 millions d'euros pour les transferts vers la Ligue professionnelle saoudienne.

AFP/FAYEZ NURELDINE - El príncipe heredero de Arabia Saudí, Mohamed bin Salman
AFP/FAYEZ NURELDINE - Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman

La puissance économique de l'Arabie saoudite dans le football est apparue avec la Supercoupe d'Espagne, qui se déroule sur son territoire depuis plusieurs saisons, à l'exception de la pandémie. Aujourd'hui, les quatre grands clubs Al-Hilal, Al-Nassr, Al-Ahli et Al-Ittihad ont été transférés au Fonds d'investissement public et l'on assiste à une ruée sur les joueurs de renom qui, curieusement, ont encore quelques saisons devant eux en Europe.

L'un des derniers cas en date est celui de l'Algérien Riyad Mahrez (32 ans) qui arrive à Al-Ahli SC après avoir été un flamboyant champion d'Europe avec le Manchester City de Pep Guardiola. 

Sadio Mané (31 ans) est arrivé au Bayern Munich pour combler le vide de Lewandowski, mais 11 buts plus tard, cela a suffi pour que le Sénégalais rejoigne Al-Nassr. 

PHOTO/TWITTER @ittihad - N´Golo Kanté y Karim Benzema entrenando con el Al-Ittihad
PHOTO/TWITTER @ittihad - N'Golo Kanté et Karim Benzema s'entraînent avec Al-Ittihad

Fabinho (31 ans), jeune joueur du Real Madrid qui a joué tous les matches possibles avec Liverpool au cours des cinq dernières saisons, a quitté le club anglais pour rejoindre Al-Ittihad. Jordan Hernderson (33 ans) quitte également Liverpool pour Al-Ettifaq, où il sera entraîné par Gerrard, et Roberto Firmino (31 ans) quitte la ville des Beatles pour Al-Ahli. 

N'Golo Kanté (32 ans) quitte Chelsea après sept saisons pour rejoindre Al-Ittihad, tout comme Kalidou Koulibaly (32 ans), qui quitte la banlieue londonienne pour Al-Hilal, et Édouard Mendy (31 ans), qui sera dans les buts de l'Al-Ahli SC.

Il y a aussi des vice-champions d'Europe qui quittent leur équipe pour le championnat d'Arabie saoudite. Marcelo Brozović (30 ans) a quitté l'Inter Milan pour Al-Nassr. 

Parmi les jeunes qui ont beaucoup à gagner en Europe, Milinkovic-Savic (28 ans) a quitté la Lazio pour Al-Hilal et Allan Saint-Maximin (26 ans) a quitté le puissant Newcastle pour Al-Ahli. Ruben Neves avait de quoi faire en Premiership, mais Al-Hilal a payé 55 millions d'euros aux Wolves pour s'attacher ses services. 

Avec une moyenne d'âge d'environ 30 ans, mais aussi des stars plus jeunes, la compétition saoudienne tente de se faire une place parmi les meilleurs championnats du monde. Il y a encore des noms sur la table une fois que Messi a décidé de porter du rose à l'Inter Miami. Dembele pourrait quitter le Barça pour rejoindre un club saoudien, tout comme En-Nesyri, l'attaquant du FC Séville qui a reçu une offre d'un million de dollars de la part d'Al-Hilal.

Plus dans Sports