Le gouvernement marocain a publié le décret d'application de l'initiative "Offre Maroc" sur instruction du roi Mohammed VI

"Offre Maroc" en cours pour développer la filière hydrogène vert

Producción de hidrógeno verde en Marruecos - PHOTO/FILE
Production d'hydrogène vert au Maroc - PHOTO/FILE

Le gouvernement marocain dirigé par Aziz Akhannouch a publié le décret d'application de "Offre Maroc", une initiative qui vise à développer le secteur de l'hydrogène vert

  1. Développement de la filière hydrogène vert

Il s'agit d'une offre concrète et d'une proposition incitative qui regroupe l'ensemble de la chaîne de valeur, conformément aux besoins des investisseurs, dans le but de faire du royaume marocain un acteur compétitif dans ce secteur d'avenir.  

L'Exécutif marocain a ainsi répondu à la nécessité de mettre en œuvre ce projet sur instruction du roi du Maroc, Mohammed VI, qui a évoqué cette question dans son discours à l'occasion du 24e anniversaire de la Fête du Trône, le 29 juillet 2023.  

Développement de la filière hydrogène vert

Ce décret de lancement de l'application "Offre Maroc" favorise le développement de la filière marocaine de l'hydrogène vert sur la base d'une approche globale, concrète et transparente, qui offre aux investisseurs une vision claire. 

L'objectif est de développer la filière hydrogène vert "avec la qualité requise et de manière à assurer la valorisation du potentiel offert par notre pays, en répondant aux projets des investisseurs mondiaux dans ce domaine prometteur", comme l'a déclaré le gouvernement marocain.  

Marruecos, destino ideal para los inversores españoles - PHOTO/ATALAYAR
Le Maroc, une destination idéale pour les investisseurs espagnols - PHOTO/ATALAYAR

Comme l'indique officiellement le gouvernement marocain, la stratégie proposée permet au Maroc "d'occuper une place de choix aux niveaux continental et mondial dans le domaine du développement des énergies renouvelables, en tirant profit du leadership du Royaume, de ses ressources naturelles riches et diversifiées, de sa position géographique stratégique, de son infrastructure de classe mondiale et de son capital humain qualifié, ce qui permettra au Maroc de jouer un rôle de premier plan dans le secteur mondial de la transition énergétique et de remodeler les flux qui en découlent". 

Ce décret du chef du gouvernement Aziz Akhannouch détermine les phases de mise en œuvre de "Offre Maroc", les moyens mobilisés par l'Etat pour en assurer le succès et la détermination des rôles des différents intervenants. Cette offre est basée sur la mise en œuvre d'une approche globale, concrète et transparente qui offre aux investisseurs une vision claire, et se compose de six volets : 

  • Le champ d'application de la mise en œuvre de "Offre Maroc". 
  • La mobilisation du foncier pour la mise en œuvre de "Offre Maroc". 
  • Les infrastructures nécessaires au développement de la filière hydrogène vert 
  • Les mesures incitatives contenues dans "Offre Maroc". 
  • L'opération de sélection des investisseurs et la conclusion d'accords avec l'Etat. 
  • La gouvernance de la filière hydrogène vert 

Au cœur de cette transition, l'hydrogène vert est appelé à être un vecteur énergétique majeur et l'un des principaux moteurs de la transition énergétique et de la croissance durable dans le royaume marocain, comme le souligne l'Exécutif du pays maghrébin. 

Cette filière émergente constituera un tournant pour l'économie marocaine au regard des défis économiques, sociaux, environnementaux et technologiques auxquels elle est confrontée.

Dans ce contexte, "Offre Maroc" s'applique à des projets intégrés, allant de la production d'électricité basée sur les énergies renouvelables et l'électrolyse, à la transformation de l'hydrogène vert en ammoniac, méthanol et carburant synthétique, ainsi qu'aux services logistiques associés, selon les explications officielles.  

"Offre Maroc" s'adresse aux investisseurs intéressés par la production d'hydrogène vert et de ses dérivés, que ce soit pour le marché local, pour l'exportation ou les deux. De même, l'intérêt marqué et effectif de près d'une centaine d'investisseurs nationaux et internationaux pour la production d'hydrogène vert au Maroc confirme l'importance du potentiel marocain dans ce domaine. 

Mohamed VI, rey de Marruecos - PHOTO/FILE
Mohammed VI, Roi du Maroc - PHOTO/FILE

Pour le développement de la filière hydrogène vert, l'Etat marocain a réservé des terrains publics d'une superficie de près d'un million d'hectares. Dans une première phase, 300 000 hectares seront mis à la disposition des investisseurs, répartis en parcelles de 10 000 à 30 000 hectares, en fonction de la taille des projets envisagés. L'État s'efforcera, dans un cadre contractuel, d'assurer la bonne utilisation des terrains publics.  

"Offre Maroc" repose également sur une infrastructure compétitive, planifiée, généralisée, développée et entretenue conformément aux meilleurs standards internationaux et aux besoins de l'industrie de l'hydrogène vert, en plus de l'adoption de mesures incitatives et de l'accompagnement des porteurs de projets. 

Il est à noter que, pour assurer le succès de la mise en œuvre de "Offre Maroc", les conventions cadres d'investissement conclues entre l'Etat et l'investisseur contiennent des clauses relatives à la programmation de réunions en vue d'une évaluation régulière de l'état d'avancement de la mise en œuvre des projets, dans le cadre d'une relation marquée par une transparence totale et le respect des règles de confidentialité entre l'Etat et l'investisseur, comme l'a relevé l'Etat marocain.