Le président russe a reproché à l'Occident de "pousser la Russie à la guerre" et a même menacé la capacité d'armement nucléaire de la Russie

Poutine appelle à une mobilisation militaire partielle pour "défendre la Russie"

PHOTO/RUSSIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE-KREMLIN VÍA REUTERS - Le président russe Vladimir Poutine annonce une mobilisation militaire partielle de la nation russe dans le cadre du conflit entre la Russie et l'Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a fait un pas de plus vers un conflit militaire majeur, mercredi, après avoir appelé la nation russe à une mobilisation militaire partielle de la population pour "défendre la Russie". Cette annonce intervient au lendemain de l'annonce de référendums sur l'annexion à la Russie des régions de Lougansk, Donetsk, Zaporiyia et Kherson, partiellement contrôlées par les forces pro-russes. 

Vladimir Poutine a lancé ce message en réponse à la menace qui pèse sur l'intégrité territoriale de la Russie, selon les arguments avancés par le dirigeant russe, qui reproche à l'Occident d'entraîner la Russie dans une guerre et même de menacer le potentiel nucléaire de la Russie. 

Dans le cadre de cette mobilisation partielle de la citoyenneté russe, "les citoyens qui sont actuellement dans les réserves et en premier lieu ceux qui étaient dans l'armée et ont une expérience militaire seront recrutés", a déclaré le président russe dans son discours de mercredi, cité par l'agence de presse officielle russe TASS et repris par la chaîne Telegram Mash.

Toutes les personnes recrutées auront "une formation supplémentaire qui tient compte de l'expérience des conflits militaires", a déclaré le dirigeant russe. Ils comprennent jusqu'à 300 000 réservistes qui pourraient être appelés au combat dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le dirigeant russe a donné l'ordre de "fournir tout le soutien nécessaire aux citoyens qui auront le statut et toutes les garanties sociales des militaires".

"J'ai déjà signé le décret sur la mobilisation partielle, et nous allons informer les Chambres fédérales par écrit, et aujourd'hui les procédures de mobilisation vont commencer", a déclaré Poutine lui-même.

Vladimir Poutine a également appelé les entreprises militaires et de défense à s'impliquer dans la mobilisation partielle annoncée : "Le décret sur la mobilisation partielle prévoit également des mesures supplémentaires pour les fournitures militaires, les entreprises de l'industrie de la défense devront augmenter leur production d'armes". "Tous les problèmes d'approvisionnement de ces entreprises devront être résolus par le gouvernement", a-t-il souligné.   

vladimir-putin-movilizacion-militar-parcial-rusia-ucrania-occidente-tropas-rusas

Vladimir Poutine a justifié cette décision en déclarant que l'Occident avait "poussé la Russie à la guerre". C'est la première fois que le président russe utilise le terme "guerre" en tant que tel. "Dans sa politique agressive contre la Russie, l'Occident a franchi toutes les limites. Nous entendons constamment des menaces contre la Russie, contre notre peuple. Ils parlent de plans visant à fournir à l'Ukraine des armes à longue portée et à attaquer la Crimée et d'autres régions de Russie. Des attaques terroristes avec l'utilisation d'armes occidentales contre les territoires russes", a fait valoir Poutine. 

"L'OTAN effectue un travail de renseignement dans tout le sud de l'Ukraine", a déclaré Poutine, affirmant que les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union européenne "poussent Kiev à porter la guerre en territoire russe et croient que la Russie doit être vaincue sur le champ de bataille et perdre toute sa souveraineté avec le pillage conséquent du territoire russe", a déclaré le dirigeant russe. 

Le président russe a également mis en garde contre la menace nucléaire, évoquant les attaques contre la centrale nucléaire de Zaporiyya et la catastrophe nucléaire qui pourrait en résulter. 

vladimir-putin-movilizacion-militar-parcial-rusia-ucrania-occidente-tropas-prorrusas

Poutine a déclaré que ceux qui se permettent de menacer la Russie avec des armes nucléaires devraient savoir que "la Russie dispose d'armes nucléaires plus avancées que l'OTAN". "Pour défendre notre peuple et la paix dans notre pays, nous utiliserons tous les moyens à notre disposition", a déclaré Poutine. 

L'avertissement de Poutine est très sérieux : "Je ne fais pas de spéculation. Les citoyens de Russie peuvent être assurés que notre liberté et notre indépendance seront préservées et pour cela nous utiliserons tous les moyens à notre disposition." 

"Le destin de notre peuple a toujours été de lutter contre ceux qui cherchent à dominer le monde et à déchirer notre patrie, et maintenant nous allons faire de même. Je compte sur votre soutien", a conclu Vladimir Poutine lui-même.

Envíanos tus noticias
Si conoces o tienes alguna pista en relación con una noticia, no dudes en hacérnosla llegar a través de cualquiera de las siguientes vías. Si así lo desea, tu identidad permanecerá en el anonimato