Le jeune joueur du Barça compte quatre sélections en équipe nationale et ne pense qu'au Championnat d'Europe de l'été prochain

Yamal ferme la porte au Maroc avec son but pour l'Espagne

PHOTO/AFP/JEWEL SAMAD - El delantero español Lamine Yamal dispara para marcar el primer gol de su equipo durante el partido de fútbol de clasificación del Grupo A de la UEFA Euro 2024 entre Chipre y España en el Estadio Alphamega de Limassol el 16 de noviembre de 2023
photo_camera PHOTO/AFP/JEWEL SAMAD - L'attaquant espagnol Lamine Yamal marque le premier but de son équipe lors du match de football du groupe A des qualifications pour l'UEFA Euro 2024 entre Chypre et l'Espagne au stade Alphamega de Limassol, le 16 novembre 2023

Quatre minutes après le début du match contre Chypre, Lamine Yamal avait déjà tamponné son passeport pour jouer définitivement pour l'Espagne. Le jeune joueur du Barça, né à Mataró (Barcelone) d'un père marocain et d'une mère équatoguinéenne, a toujours eu la possibilité de choisir entre les trois nationalités, mais l'Espagne a été son principal attrait dans toutes les catégories de jeunes. Ses débuts avec le Barça grâce à Xavi Hernández ont conduit Luis de la Fuente à l'appeler en équipe senior et à mettre à zéro les quatre matches qu'il doit jouer pour ne pas pouvoir choisir l'équipe nationale d'un autre pays.  

Yamal a fait ses débuts à l'âge de 16 ans et 57 jours contre la Géorgie lors du match aller de ce tournoi qualificatif pour l'Euro 2024, a marqué son premier but et a tiré la sonnette d'alarme sur la capacité du Maroc à récupérer le jeune joueur avant que la condition des quatre matchs ne soit remplie.  

La presse espagnole a parlé d'un plan machiavélique des Lions de l'Atlas pour amener Lamine Yamal à jouer pour le Maroc, mais la fédération marocaine elle-même a répondu aux rumeurs par un communiqué niant toute pression. Rabie Takassa, recruteur de l'équipe nationale marocaine en Espagne, n'a pas mâché ses mots lors d'une interview accordée à la radio catalane RAC1 : "Nous ne ferons jamais pression sur un joueur qui a porté le maillot d'une autre équipe nationale senior. Nous avons tourné la page avec lui et tout ce qui a été dit dernièrement n'est pas fondé". 

PHOTO/AFP/JEWEL SAMAD - El defensa chipriota Nicholas Ioannou hace frente al delantero español Lamine Yamal durante el partido de fútbol de clasificación del Grupo A de la UEFA Euro 2024 entre Chipre y España en el estadio Alphamega de Limassol el 16 de noviembre de 2023
PHOTO/AFP/JEWEL SAMAD - Le défenseur chypriote Nicholas Ioannou tacle l'attaquant espagnol Lamine Yamal lors du match de football de qualification pour l'UEFA Euro 2024 du groupe A entre Chypre et l'Espagne au stade Alphamega de Limassol, le 16 novembre 2023

La capacité du Maroc à aligner de grands joueurs lui permet de vivre une période faste du football mondial avec une quatrième place à la Coupe du monde au Qatar et un avenir prometteur grâce à l'Académie Mohammed VI et aux installations ultramodernes de Rabat, reconnues par la FIFA.  

L'absence de Lamine Yamal n'est pas un recul pour le Maroc, tandis que pour l'Espagne, il s'agit d'un autre jeune joueur de qualité qui devra prouver sa régularité à Barcelone pour continuer à porter le maillot rouge. L'objectif est d'être présent au Championnat d'Europe 2024 en Allemagne, mais aussi de s'imposer avec l'Espagne pour atteindre la Coupe du Monde 2030, qui se jouera dans deux des pays les plus appréciés par Lamal : le Maroc et l'Espagne.

Plus dans Sports