Avis

Les Lionnes de l'Atlas

PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Las jugadoras de Marruecos celebran su primer gol durante el partido de fútbol del Grupo H de la Copa Mundial Femenina de Australia y Nueva Zelanda 2023 entre Marruecos y Colombia en el Perth Rectangular Stadium de Perth el 3 de agosto de 2023
photo_camera PHOTO/AFP/COLIN MURTY - Les joueuses marocaines célèbrent leur premier but lors du match de football du groupe H de la Coupe du monde féminine australienne et néo-zélandaise 2023 entre le Maroc et la Colombie au Perth Rectangular Stadium à Perth, le 3 août 2023

C'est un fait que le Royaume du Maroc progresse dans tous les domaines. Il le fait dans les domaines éducatif et culturel, social, économique et industriel, etc. Et ce n'est plus une révélation, car le développement d'un pays doit être global pour être aussi performant qu'il l'est. Mais l'équipe nationale masculine de football lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar a été une véritable révélation. 

Aujourd'hui, les Lionnes de l'Atlas de l'équipe nationale féminine de football sont, contre toute attente, une véritable révélation en se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

L'équipe nationale marocaine est la première équipe féminine arabe à participer à une Coupe du monde féminine. Sa présence à la Coupe du monde 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande bat de nombreux records, bien qu'elle soit placée dans le groupe H. C'est-à-dire parmi les meilleures équipes féminines comme l'Allemagne, la Colombie et la Corée du Sud.

En effet, la Lionne Nouhaila Benzina, âgée de 25 ans, est devenue la première footballeuse voilée à disputer un match de la Coupe du monde féminine 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande. Depuis que la FIFA a levé l'interdiction du voile en 2014. Pour les prosélytes de la LIBERTÉ, en majuscules, il s'agissait d'une disposition absurde hors de tout contexte sportif.

L'équipe nationale marocaine n'interdit ni n'oblige à s'habiller d'une manière ou d'une autre dès lors qu'elle porte le maillot bicolore, rouge et vert. Et c'est ce qui s'est passé. Les Lionnes de l'Atlas ont débuté par une lourde défaite. Un 6-0 contre l'Allemagne pour leur premier match de Coupe du Monde. Malgré cela, les Lionnes ont montré leurs qualités, leur savoir-faire et leur sang-froid. Elles ont su rester calmes et ordonnées dans leurs positions et surtout dans leur unité indéfectible face aux buts encaissés. Mais sans abdiquer.

Lors de leur deuxième match, les Lionnes ont abordé le match contre la Corée du Sud avec sérieux et détermination. Les Coréennes sortaient d'un match nul 1-1 contre l'Allemagne. Mais la furie des lionnes a eu raison de l'équipe asiatique avec un but inscrit par Jaraidi. Un succès qui a permis à l'équipe nationale féminine de football d'entrer dans l'histoire et d'espérer se qualifier pour les huitièmes de finale.

Mais le jeudi 3 août à Perth, les Lionnes de l'Atlas ont réalisé un exploit encore plus grand et historique en battant l'expérimentée équipe colombienne qui venait de battre l'Allemagne (2-1). Ni la force, ni la robustesse, ni l'habileté de l'équipe nationale colombienne n'ont pu venir à bout des Lionnes. Les Cafeteras se sont inclinées sur un but d'Anissa Lahmari dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Le Maroc a su défendre le résultat sans renoncer à l'attaque.

Après la fin du match, la joie était contenue. L'équipe marocaine a dû retenir son souffle en attendant la fin du match entre l'Allemagne et la Corée, qui étaient à égalité. Ce résultat a finalement permis aux Lionnes de l'Atlas de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en Australie et en Nouvelle-Zélande. Un exploit sans précédent pour le football féminin marocain qui pourrait égaler celui réalisé par l'équipe masculine lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar si elle parvient à vaincre l'équipe de France féminine le 8 août prochain.

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, présent lors du match, a félicité les Lionnes de l'Atlas pour leur qualification en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Il a également rendu un hommage particulier à la défenseuse marocaine Nouhaila Benzina, première femme à jouer en Coupe du Monde avec un foulard.

Le Maroc continue d'aller de l'avant et les Lionnes de l'Atlas sont désormais nos ambassadrices chargées d'interpréter l'hymne et de hisser haut dans le ciel le drapeau du Royaume du Maroc.