Plus d'une douzaine de forces aériennes comptent sur les capacités de projection stratégique et de ravitaillement en vol de l'A330 MRTT

L'Arabie saoudite veut plus d'avions ravitailleurs MRTT qu'Airbus Espagne fabrique à Getafe

PHOTO/RSAF - La Real Fuerza Aérea Saudí quiere ampliar hasta diez el número de sus  A330 MRTT para ampliar las capacidades de su extensa flota de más de 350 cazas europeos Eurofighter y Tornado y F-15E Strike Eagle norteamericanos 
PHOTO/RSAF - L'armée de l'air royale saoudienne souhaite porter à dix le nombre de ses A330 MRTT afin d'accroître les capacités de sa vaste flotte de plus de 350 chasseurs européens Eurofighter et américains Tornado et F-15E Strike Eagle.

Le gouvernement de Riyad a signé un préaccord avec Airbus pour l'achat de quatre avions à long rayon d'action A330 MRTT destinés à l'armée de l'air royale saoudienne (RSAF) afin d'étendre et de moderniser sa flotte d'avions de transport stratégique et d'avions de ravitaillement en vol en service. 

  1. Avec 111 tonnes de carburant dans les ailes 
  2. Le chancelier Scholz lève les restrictions 

Les détails de la transaction sont gardés sous la plus stricte confidentialité, tant par le gouvernement de Riyad que par l'équipe de direction d'Airbus dirigée par le Français Guillaume Faury. Les autorités saoudiennes recherchent des retombées industrielles pour l'achat et SAMI, la société publique d'industries militaires dirigée par Walid bin Abdulmajeed Abukhaled, dont la filiale SAMI Aerospace Mechanics recherche des charges de travail pour la maintenance, la réparation et l'entretien. 

PHOTO/CENTCOM - El jefe del Estado Mayor de la Defensa, mariscal Fayad bin Hamed al-Ruwaili (en imagen), y el jefe de su Fuerza Aérea, teniente general Turki bin Bandar bin Abdulaziz al-Saud, quieren ampliar las capacidades aéreas 
PHOTO/CENTCOM - Le chef d'état-major de la défense, le maréchal Fayad bin Hamed al-Ruwaili (photo), et son chef de l'armée de l'air, le lieutenant-général Turki bin Bandar bin Abdulaziz al-Saud, veulent accroître les capacités aériennes

Alors que les négociations se poursuivent, il ne fait aucun doute que la formalisation du contrat aura un impact direct sur l'usine de Getafe, le principal centre de production de l'entreprise industrielle européenne près de Madrid. Getafe est le berceau du MRTT (Multi Role Tanker Transport), un avion basé sur l'Airbus A330-200, un biréacteur conçu comme un avion commercial transcontinental de transport de passagers, dont la ligne de production est située à Toulouse, dans le sud de la France.

Mais c'est Airbus Defence and Space en Espagne qui a proposé, conçu et réalisé les travaux techniques pour la conversion des A330 en MRTT - appelés familièrement "ravitailleurs" - et qui, par conséquent, est le maître d'œuvre de la conversion. C'est à l'usine de Getafe que les A330 subissent une reconfiguration structurelle et technologique intensive qui les transforme d'avions de passagers en avions militaires.

Les renforcements structurels sont effectués dans l'usine de Madrid. Par exemple, une nacelle équipée d'un tuyau Cobham 905E est fixée sous chaque aile, ce qui permet de ravitailler simultanément en vol deux avions de combat ou de transport tactique. Il est à noter que le taux de transfert de carburant atteint environ 1 600 litres par minute. 

Avec 111 tonnes de carburant dans les ailes 

À l'usine de Madrid, chaque MRTT est équipé d'une station de contrôle pour diriger et superviser les opérations de ravitaillement, qui peuvent être effectuées automatiquement. Les techniciens de Getafe y ajoutent des communications militaires, des systèmes de défense active et passive, ainsi que des caméras 3D panoramiques et infrarouges pour permettre le transfert de carburant, que ce soit de jour, par faible visibilité ou même de nuit.

La particularité des A330 MRTTT est qu'ils combinent la capacité de projection stratégique de fret et de personnel, y compris les blessés, avec le ravitaillement en vol. D'une envergure de 60,3 mètres, leurs grands réservoirs alaires peuvent contenir jusqu'à 111 tonnes de carburant, ce qui leur permet de transporter 250 passagers ou 30 tonnes de fret, de voler 10 000 kilomètres sans interruption - soit la distance entre Riyad et New York - et de ravitailler d'autres appareils sans avoir besoin de réservoirs supplémentaires. 

PHOTO/JPons - En la planta de Airbus en Getafe, cerca de Madrid, se somete a cada A330 a una profundo reconversión estructural y tecnológica para convertirlos aeronaves militares polivalentes MRTT 
PHOTO/JPons - À l'usine Airbus de Getafe, près de Madrid, chaque A330 subit une transformation structurelle et technologique majeure pour devenir un avion militaire multirôle MRTT

La Royal Saudi Air Force (RSAF), dirigée par le lieutenant général Turki bin Bandar bin Abdulaziz al-Saud, a déjà acquis trois MRTT en 2007 et trois autres en 2010. La RSAF a l'intention d'en acquérir dix afin que sa flotte de chasseurs, vaste et diversifiée, qui compte plus de 350 appareils, dispose d'une capacité de ravitaillement suffisante pour transporter du personnel et du matériel sur de longues distances.  

L'A330 MRTT est un succès commercial majeur pour Airbus. Il s'agit d'un véritable avion multirôle qui surpasse de loin son principal concurrent, le Boeing KC-46 américain, qui, avec l'avion européen, était en lice pour le contrat avec l'Arabie saoudite. Il a cependant été écarté car il ne répond pas aux spécifications techniques et opérationnelles rigoureuses définies par le pays du Golfe. 

Le carnet de commandes du MRTT s'élève à "78 unités, dont 59 ont déjà été reçues par leurs acheteurs et sont en service dans plus d'une douzaine de pays", confirme Airbus. Outre l'Arabie saoudite, il est également en service dans l'armée de l'air australienne, qui a été la première à opter pour le nouveau concept d'avion à haute projection, et qui en possède sept exemplaires.  

La dernière acquisition formalisée est celle du gouvernement du Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a décidé en juillet dernier d'acheter quatre nouveaux MRTT et de convertir cinq A330 supplémentaires dans le cadre de son programme STTC (Strategic Transport and Replenishment Aircraft). Il a l'intention de remplacer ses cinq petits avions multirôles CC-150 Polaris - dérivés de l'Airbus A310-300 - que la Royal Air Force a en service depuis 1992.  

Le chancelier Scholz lève les restrictions 

Outre l'Australie, l'Arabie saoudite et, dans les années à venir, le Canada, de nombreux autres pays ont acquis des MRTT : la Corée (4), les Émirats arabes unis (5), la France (15), le Royaume-Uni (14) et Singapour (6). Six pays de l'OTAN - l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas et la République tchèque - ont fait l'acquisition conjointe de neuf unités pour une utilisation partagée dans le cadre du partenariat de la flotte multinationale de MRTT. 

PHOTO/Airbus DS - En la factoría de Getafe se dota a cada MRTT de un puesto de control para dirigir y supervisar las operaciones de reabastecimiento, que se pueden efectuar en modo automático
PHOTO/Airbus DS - A l'usine de Getafe, chaque MRTT est équipé d'un poste de contrôle pour diriger et superviser les opérations de ravitaillement, qui peuvent être effectuées en mode automatique

Le ministère de la défense de Margarita Robles a signé un contrat avec Airbus Defence and Space Spain en novembre 2021 pour la conversion de trois A330-200 d'Iberia, qui effectuent déjà des missions de transport de personnel, mais dont la conversion finale en MRTT est encore en cours. La France dispose de 12 MRTT et a exprimé son souhait que les trois que Getafe doit encore livrer apportent les améliorations définies par son armée de l'air, puis modernisent ceux qu'elle possède déjà.  

Le gouvernement saoudien avait exprimé son intention d'accroître sa flotte il y a plusieurs années auprès de Guillaume Faury, PDG d'Airbus, d'Alberto Gutierrez, président d'Airbus Espagne, et des autorités espagnoles. Mais la vente et l'achat de nouveaux MRTT et d'autres systèmes d'armes d'Airbus - chasseurs Eurofighter, avions de transport A400M et C295 - pour le gouvernement de Riyad sont bloqués par l'Allemagne depuis fin décembre 2018. 

PHOTO/Bundeswehr-Anne Weinrich - El canciller Olaf Scholz ha reconsiderado la postura de Alemania respecto a las ventas de armamento al país del Golfo, lo que abre la puerta al MRTT, A400M y C295, cuyas factorías están en España  
PHOTO/Bundeswehr-Anne Weinrich - Le chancelier Olaf Scholz a reconsidéré la position de l'Allemagne sur les ventes d'armes aux pays du Golfe, ce qui ouvre la porte au MRTT, à l'A400M et au C295, dont les usines se trouvent en Espagne

Airbus étant un partenariat impliquant des entreprises et des entités publiques d'Allemagne, d'Espagne, de France et du Royaume-Uni, le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a imposé un veto unilatéral sur l'exportation de systèmes et d'équipements militaires avec des produits allemands destinés à l'Arabie saoudite. Les allégations concernaient l'assassinat du journaliste d'opposition Jamal Khashogi dans le consulat saoudien d'Istanbul et l'implication de l'Arabie saoudite dans la guerre au Yémen.

Mais la situation a changé. Les efforts de la diplomatie saoudienne pour empêcher une extension de la guerre à Gaza après l'attaque terroriste du Hamas contre des citoyens israéliens le 7 octobre ont conduit le gouvernement du chancelier Olaf Scholz à reconsidérer et à assouplir les restrictions sur les exportations d'armes vers l'État du Golfe.  

PHOTO/BAE Systems - El Reino dispone de 70 Eurofighter y quiere más. Sus estructuras y tecnologías están fabricadas en Alemania, España, Francia y el Reino Unido, por lo que BAE Systems confía en el levantamiento total de las restricciones 
PHOTO/BAE Systems - Le Royaume-Uni possède 70 Eurofighters et en veut plus. Ses structures et technologies sont fabriquées en Allemagne, en Espagne, en France et au Royaume-Uni. BAE Systems est donc confiant dans la levée des restrictions

En décembre, Berlin a autorisé la vente de 150 missiles Iris-T de la société allemande Diehl, et tout indique qu'elle a donné son accord pour l'exportation de l'A330 MRTT et même de l'A400M et du C295. Ainsi qu'un nouveau lot d'Eurofighter, que le britannique BAE Systems a en ligne de mire, l'Arabie saoudite se trouvant dans la zone géographique de sa commercialisation dans le cadre d'Airbus. Toutes ces avions intègrent des technologies provenant d'entreprises des quatre pays qui composent Airbus. 

Envíanos tus noticias
Si conoces o tienes alguna pista en relación con una noticia, no dudes en hacérnosla llegar a través de cualquiera de las siguientes vías. Si así lo desea, tu identidad permanecerá en el anonimato