Mohammed VI a également fait un don de sang après s'être intéressé à l'état de santé de plusieurs personnes touchées par le tremblement de terre qui a secoué le pays d'Afrique du Nord

Le roi du Maroc apporte son soutien aux victimes du tremblement de terre à Marrakech

PORTADA-mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-11
photo_camera PHOTO/FILE - Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a rendu visite mardi après-midi à Marrakech aux blessés du tremblement de terre qui a frappé le pays nord-africain aux premières heures de vendredi et samedi derniers, et qui a déjà fait plus de 2 900 morts et plus de 5 530 blessés, selon les données du ministère marocain de l'Intérieur. 

Le monarque alaouite a rendu visite à plusieurs personnes sinistrées au Centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech où il s'est "enquis de l'état de santé des blessés", avant de faire un don de sang, selon l'agence de presse officielle marocaine MAP.

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-7

Le roi du Maroc est resté environ une heure à l'hôpital, s'enquérant de l'état de santé de plusieurs victimes et leur apportant tout son soutien et celui de la population marocaine. 

Le souverain alaouite s'est enquis de l'état de santé des blessés victimes du terrible séisme qui a causé d'importantes pertes humaines et matérielles dans plusieurs régions du royaume marocain. 

Mohammed VI a visité les services de réanimation et d'hospitalisation des victimes du séisme et s'est informé de l'état de santé des blessés et des soins qui leur sont prodigués par les équipes médicales mobilisées au chevet des sinistrés, rapporte l'agence MAP.

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-10

Le roi du Maroc a tenu à apporter un grand soutien moral aux blessés et à leurs familles en ces moments difficiles, montrant que l'Etat marocain continue d'œuvrer par tous les moyens pour assister et soutenir les sinistrés et aussi pour réhabiliter les zones touchées par le séisme. 

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-4

Selon l'agence MAP, quelque 2 171 blessés ont été admis dans les hôpitaux de la région de Marrakech-Safi, dont 484 blessés graves et 1 570 blessés légers. 248 personnes sont encore hospitalisées.

A l'occasion de sa visite à l'hôpital de Marrakech, le roi Mohammed VI a fait un don de sang, signe de solidarité et de soutien aux victimes et aux familles sinistrées, ce qui renforce davantage le lien entre le peuple marocain et la monarchie de ce pays d'Afrique du Nord. 

Aide d'urgence

Peu après le tremblement de terre, d'une magnitude de 7 sur l'échelle de Richter (le plus grave de l'histoire du Maroc), le roi Mohammed VI a pris en charge la coordination de l'intervention d'urgence et les forces armées royales ont été rapidement appelées à l'action sur hautes instructions royales.

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-2

Suite au tremblement de terre dont l'épicentre se situe dans la région d'Al-Haouz, le roi du Maroc a également présidé samedi une importante séance de travail avec les responsables civils et militaires des organisations impliquées dans les opérations de secours, d'assistance et d'aide humanitaire. Lors de cette réunion de travail, les axes de la stratégie à suivre pour venir en aide d'abord aux sinistrés et ensuite pour réhabiliter les zones touchées ont été définis. 

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto

Une tâche titanesque à laquelle l'administration marocaine est confrontée en raison de l'étendue de la zone touchée, qui comprend des enclaves telles que Al-Haouz, Taroudant, Marrakech, Chichaoua, Ouarzazate et Casablanca. 

Lors de cette réunion de travail, le monarque marocain a remercié tous les soutiens et les témoignages d'affection reçus d'autres pays, et a affirmé que l'aide ne serait pas demandée à de nombreux pays car l'aide massive n'est pas la meilleure, mais plutôt celle qui est utile, efficace et bien coordonnée, avec une évaluation minutieuse des besoins spécifiques sur le terrain, réalisée par les responsables de chaque lieu touché.

mohamed-vi-marruecos-victimas-terremoto-6

À cet égard, le pays nord-africain n'a demandé l'aide que de l'Espagne, des Émirats arabes unis, du Qatar et du Royaume-Uni. Tout cela alors que d'autres pays ont proposé leur collaboration, comme les États-Unis et la France. Même le président français, Emmanuel Macron, a exprimé sa consternation sur les réseaux sociaux, montrant tout son soutien et son aide au peuple marocain pour la tragédie subie, malgré le fait que les relations diplomatiques entre les deux pays ne sont pas au mieux en ce moment. 

Les détachements des pays présents sur le terrain pour apporter leur aide ont été en contact permanent avec les responsables marocains et avaient déjà leur zone de travail assignée avant leur arrivée, démontrant ainsi la bonne coordination entre les différentes parties. 

Il a également été décidé lors de la réunion qu'en fonction de l'évolution des événements et de l'opération d'intervention, la nécessité de faire appel au soutien d'autres nations serait évaluée, et il a également été décidé de décréter trois jours de deuil national.

Plus dans Politique
Josua Harris usa argelia
A l’approche des élections présidentielles qui se dérouleront au mois de novembre prochain, le président Joe Biden ne compte pas quitter la Maison Blanche sans avoir marqué de son empreinte le rôle des Etats Unis d’Amérique dans le règlement du conflit algéro-marocain qui n’a que trop duré

Joe Biden choisit « Monsieur Sahara » ambassadeur à Alger